Immigrer au Canada

Immigration, Travail et étude

Les immigrants au Canada sont classés par catégories ayant chacune ses critères de sélection. Ces catégories sont liées aux différentes motivations régulières des immigrants. A cela s’ajoute la prise en compte de la province dans laquelle le migrant souhaite s’établir.

Vous devez présenter une demande pour étudier au Canada à titre d’étudiant étranger. Faites prolonger votre permis d’études et déterminez s’il est possible de travailler pendant vos études ou après avoir obtenu votre diplôme.

Pour étudier au Québec vous devez :

1) Choisir un programme d’étude et un établissement d’enseignement ;
2) Obtenir une admission à un programme d’études ;
3) Obtenir un certificat d’acceptation du Québec (CAQ) pour des études ;
4) Obtenir un permis d’études ;
5) Obtenir une assurance maladie et hospitalisation.

Ce programme s’adresse aux personnes qui ont une expérience de travail et qui voudraient immigrer au Canada de manière permanente. La détermination de l’admissibilité à ce programme est basée sur 6 critères :

1) Compétences linguistiques ;
2) Études ;
3) Expérience de travail
4) Âge ;
5) Emploi au Canada réservé ou non ;
6) Faculté d’adaptation.

Tous ces critères d’évaluation représentent un total de 100 points. Il faudrait atteindre au moins 67 points et répondre également à d’autres exigences pour être admissible à ce programme et soumettre votre profil.




    Si vous avez étudié au canada, vous devriez détenir un certificat, diplôme ou grade d’un établissement d’enseignement secondaire ou postsecondaire. Si vous avez étudié ailleurs, vous devez avoir une évaluation des diplômes d’études EDE, à des fins d’immigration, d’un organisme désigné, pour démontrer des équivalences à un certificat, un diplôme ou un grade d’un établissement d’enseignement secondaire ou postsecondaire. Le maximum de point est de 25.

    Pour un maximum de 15 points, les valeurs prises en comptes sont le nombre d’années passées à faire un travail à temps plein, le genre de compétences, et le niveau de compétences A ou B de la classification nationale de professions de 2016.

    La tranche d’âge qui confère le maximum de point est celle de 18 – 35 ans. Et plus l’âge est supérieur à 35 ans, moins il ne vaut de points. À partir de 47 ans et à moins de 18 ans, l’âge vaut 0 point

    Noté sur un maximum de 10 points, vous pouvez obtenir des points à partir d’une offre d’emploi d’au moins 1 an, d’un employeur canadien.

    Elle est notée sur un maximum de 10 points, à partir d’un certain nombre d’éléments qui permettent de l’évaluer.

    Il existe 3 sous-catégories pour les personnes désireuses de faire des affaires au Québec.

    – Programme des entrepreneurs

    Pour être admissible à ce programme, vous devez notamment satisfaire aux exigences suivantes :

    Pour le volet 1 :

    1) Venir vous établir au Québec pour y créer et y exploiter une entreprise pour laquelle vous aurez reçu une offre de service d’un accélérateur d’entreprises, d’un incubateur d’entreprises ou d’un centre d’entrepreneuriat universitaire;
    2) Présenter votre projet d’affaires sous la forme d’un plan d’affaires et d’une offre de service;
    3) Obtenir, dans les délais prescrits, une attestation d’apprentissage des valeurs démocratiques et des valeurs québécoises;

    Pour le volet 2 :

    1) Venir vous établir au Québec pour y créer ou y acquérir une entreprise et l’exploiter ;
    2) Effectuer un dépôt de démarrage et un dépôt de garantie auprès d’une institution financière ayant un établissement au Québec et avec laquelle vous signez un contrat de dépôt ;
    3) Vous devez également disposer d’un avoir net minimal de 900 000 $ CA avec le cas échéant, votre époux ou conjoint de fait, dont l’origine et l’accumulation licites doivent être démontrées.
    4) Présenter votre projet d’affaires sous la forme d’un plan d’affaires.
    5) Obtenir dans les délais prescrits, une attestation d’apprentissage des valeurs démocratiques et des valeurs québécoises pour vous et, le cas échéant, les membres de votre famille qui vous accompagnent (conjoint de 16 ans et plus et enfants à charge de 18 ans et plus).
    6) Si vous choisissez l’option création, vous devez détenir et contrôler minimalement 25% des capitaux propres de l’entreprise. Si vous choisissez l’option acquisition, vous devez détenir et contrôler minimalement 51% des capitaux propres de l’entreprise.

    L’évaluation de la candidature portera aussi sur d’autres facteurs et critères, tels que :

    1) Votre âge
    2) Votre niveau de scolarité
    3) Vos connaissances linguistiques en français et en anglais
    4) Votre capacité d’autonomie financière
    5) Vos séjours au Québec
    6) Votre famille au Québec
    7) Veuillez noter que si vous avez déjà démarré votre projet d’affaires au Québec, vous pouvez quand même être admissible au Programme des entrepreneurs, pour autant que ce projet ne soit pas réalisé en totalité. Toutefois, le fait de l’avoir démarré ne vous soustrait pas aux exigences prévues au Programme, dont celles de présenter un plan d’affaires et de répondre aux exigences financières.

    Programme des investisseurs

    Pour être admissible au Programme des investisseurs, vous devez :

    1) Disposer, seul ou avec l’époux ou le conjoint de fait qui vous accompagne, d’un avoir net d’au moins 2 000 000 $ CA, obtenu licitement. Les sommes reçues par donation moins de six mois avant la présentation de votre demande ne seront toutefois pas acceptées;
    2) Avoir une expérience en gestion d’au moins deux ans au cours des cinq ans précédant la demande de sélection. Cette expérience doit comprendre des fonctions de planification, de direction et de contrôle de ressources financières ainsi que de ressources humaines ou matérielles, sous votre autorité. Cette expérience ne comprend pas celle acquise dans le cadre d’un apprentissage, d’une formation ou d’une spécialisation sanctionnée par un diplôme;
    3) Avoir l’intention de vous établir au Québec;
    4) Signer une convention d’investissement avec un intermédiaire financier (courtier ou société de fiducie) autorisé à participer au Programme des investisseurs;
    5) Effectuer un placement à terme de cinq ans d’une somme de 1 200 000 $ CA auprès d’Investissement Québec – Immigrants Investisseurs inc.
    6) Obtenir, dans les délais prescrits, une attestation d’apprentissage des valeurs démocratiques et des valeurs québécoises. Les membres de votre famille qui vous accompagnent (conjoint de 16 ans et plus et enfants à charge de 18 et plus) doivent également obtenir cette attestation.

    Programme des travailleurs autonomes

    Pour être admissible à ce programme, vous devez :

    1) Venir au Québec pour y travailler et y exercer une profession ou des activités commerciales, seul ou avec d’autres, avec ou sans aide rémunérée ;
    2) Effectuer un dépôt de démarrage auprès d’une institution financière située dans la région où vous entendez exercer votre métier ou votre profession : – Dépôt de démarrage de 25 000 $ CA si vous entendez exercer votre métier ou votre profession à l’extérieur du territoire de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) ; – Dépôt de démarrage de 50 000 $ CA si vous entendez exercer votre métier ou votre profession sur le territoire de la CMM ;
    3) Disposer d’un avoir net minimal de 100 000 $ CA avec, le cas échéant, l’époux ou le conjoint de fait qui vous accompagne, dont l’origine et l’accumulation licite doivent être démontrées ;
    4) Avoir acquis une expérience professionnelle, d’au moins 2 ans à votre compte dans la profession ou le métier que vous entendez exercer au Québec ;
    5) Obtenir, dans les délais prescrits, une attestation d’apprentissage des valeurs démocratiques et des valeurs québécoises. Les membres de votre famille qui vous accompagnent (conjoint de 16 ans et plus et enfants à charge de 18 et plus) doivent également obtenir cette attestation.

    Veuillez noter que si vous avez déjà démarré votre projet professionnel au Québec, vous pouvez quand même être admissible au Programme des travailleurs autonomes, pour autant que ce projet ne soit pas réalisé en totalité. Toutefois, le fait d’avoir démarré votre projet professionnel ne vous soustrait pas aux exigences prévues au Programme, dont celle de répondre aux exigences financières.

    L’évaluation de votre candidature portera aussi sur d’autres facteurs et critères, tels :

    1) Votre âge et celui de votre époux ou de votre conjoint, le cas échéant ;
    2) Votre niveau de scolarité et celui de votre époux ou de votre conjoint, le cas échéant ;
    3) Vos connaissances linguistiques en français et en anglais, et celles de votre époux ou de votre conjoint, le cas échéant;
    4) Votre capacité d’autonomie financière;
    5) Vos séjours au Québec;
    6) Votre famille au Québec.

    Ce programme s’adresse aux personnes qui ont une expérience de travail et qui voudraient immigrer au Canada de manière permanente. La détermination de l’admissibilité à ce programme est basée sur 6 critères :

    1) Compétences linguistiques ;
    2) Études ;
    3) Expérience de travail
    4) Âge ;
    5) Emploi au Canada réservé ou non ;
    6) Faculté d’adaptation.

    Tous ces critères d’évaluation représentent un total de 100 points. Il faudrait atteindre au moins 67 points et répondre également à d’autres exigences pour être admissible à ce programme et soumettre votre profil.

    Études

    Si vous avez étudié au canada, vous devriez détenir un certificat, diplôme ou grade d’un établissement d’enseignement secondaire ou postsecondaire. Si vous avez étudié ailleurs, vous devez avoir une évaluation des diplômes d’études EDE, à des fins d’immigration, d’un organisme désigné, pour démontrer des équivalences à un certificat, un diplôme ou un grade d’un établissement d’enseignement secondaire ou postsecondaire. Le maximum de point est de 25.

    Expérience de travail

    Pour un maximum de 15 points, les valeurs prises en comptes sont le nombre d’années passées à faire un travail à temps plein, le genre de compétences, et le niveau de compétences A ou B de la classification nationale de professions de 2016.

    Âge

    La tranche d’âge qui confère le maximum de point est celle de 18 – 35 ans. Et plus l’âge est supérieur à 35 ans, moins il ne vaut de points. À partir de 47 ans et à moins de 18 ans, l’âge vaut 0 points.

    Emploi réservé au Canada

    Noté sur un maximum de 10 points, vous pouvez obtenir des points à partir d’une offre d’emploi d’au moins 1 an, d’un employeur canadien.

    Faculté d’adaptation

    Elle est notée sur un maximum de 10 points, à partir d’un certain nombre d’éléments qui permettent de l’évaluer.

    Il est conçu pour permettre aux travailleurs qualifiés dans des métiers spécialisés au Canada, de devenir résidents permanents. Le candidat à ce programme doit être détenteur d’un certificat de compétences qui justifie qu’il est qualifié dans un métier spécialisé. Cela signifie que le candidat a réussi à un examen d’agrément, ou répond à toutes les exigences pour exercer son métier dans la province ou le territoire en question.

    Études

    Ce programme ne comporte pas d’exigence en matière d’études.

    Compétences linguistiques

    Vous devez obtenir la note minimale de 5 pour les NCLC en ce qui concerne l’expression orale et la compréhension de l’oral, et une note de 4 pour la lecture et l’écriture de NCLC. Vos tests de langues sont valides 2 ans à compter de la date des résultats et doivent être valides le jour de la présentation de la demande de résidence permanente.

    Preuve de fond

    Vous devez prouver que vous pouvez subvenir à vos besoins et à ceux de votre famille, sauf si vous êtes autorisé à travailler au Canada, ou que vous détenez une offre d’emploi valide d’un employeur canadien.

    Ce programme est destiné aux travailleurs qualifiés qui ont déjà une expérience de travail au Canada et qui souhaitent obtenir la résidence permanente.

    Exigences minimales

    Vous devez avoir obtenu les niveaux de compétence linguistiques exigés, avoir acquis de manière légale au moins 1 an d’expérience de travail qualifié (à temps plein ou partiel de même durée) au Canada au cours des 3 années qui précèdent la demande.

    L’expérience de travail qualifié est classé comme suit : – Postes de gestion (genre de compétence 0); – Postes professionnels (niveau de compétence A); – Emplois techniques ou spécialisés (niveau de compétence B).

    Études

    Il n’y a pas d’exigence en matière d’études pour cette catégorie.

    Âge

    La tranche d’âge qui confère le maximum de point est celle de 18 – 35 ans. Et plus l’âge est supérieur à 35 ans, moins il ne vaut de points. À partir de 47 ans et à moins de 18 ans, l’âge vaut 0 points.

    Compétences linguistiques

    Vous devez obtenir le niveau de compétence linguistique minimal de 7 aux NCLC pour des emplois du genre 0 ou A, ou 5 aux NCLC pour des emplois de niveau B.

    Ce programme est destiné aux travailleurs qualifiés étrangers qui ont acquis une expérience de travail d’au moins 1 an au Québec ou qui y travaillent présentement et qui souhaitent obtenir la résidence permanente.

    Il est également destiné aux diplômés qui ont étudié au Québec dans le respect des conditions de leur séjour.

    Pour être admissible à ce programme vous devez :

    1) Présenter un permis de travail, ou un diplôme du Québec admissible ;
    2) Démontrer une connaissance du français oral de niveau intermédiaire avancé ;
    3) Vous engager à subvenir à vos besoins essentiels sur une période de 3 mois ;
    4) Avoir au moins 18 ans ;
    5) Obtenir, dans les délais prescrits, une attestation d’apprentissage des valeurs démocratiques et des valeurs québécoises.

     

    La sélection se fait à partir d’une grille constituée de facteurs et de critères auxquels un pointage est associé. Outre les facteurs et critères de sélection, la pondération et les seuils de passage s’appliquent, en conformité avec le Règlement sur l’immigration au Québec et le Règlement sur la pondération applicable à la sélection des ressortissants étrangers.

    1) Les facteurs et critères de sélection :

     Votre formation (dont le niveau de scolarité et le domaine de formation) ;

    Votre expérience professionnelle ;

        – Votre âge ;

        – Vos connaissances en français et en anglais ;

        – Les séjours que vous avez faits au Québec et vos liens de parenté avec un citoyen canadien ou un résident permanent au Québec ;

        – La possession d’une offre d’emploi permanent validée par le Ministère;

        – Les caractéristiques liées au conjoint (époux ou conjoint de fait) qui vous accompagne, le cas échéant;

        – Le nombre d’enfants de moins de 22 ans qui vous accompagneront au Québec;

        – Votre capacité d’autonomie financière (vous devez signer un contrat par lequel vous vous engagez à subvenir à vos besoins et à ceux de votre famille pendant au moins les trois premiers mois suivant votre arrivée au Québec).

    2) Délais

    Le Ministère effectuera l’analyse de votre demande dans un délai de six mois, qui débutera à compter de la date à laquelle les informations complètes nécessaires au traitement de votre demande (formulaires et documents) auront été reçues et déposées au dossier.

    1) Travailleur temporaire au Québec :

    Les étrangers qui veulent immigrer au Québec en tant que travailleurs temporaires doivent détenir le Certificat de Sélection du Québec (CSQ), ainsi qu’une offre de travail valide d’un employeur canadien. Pour soumettre votre candidature sur le marché de l’emploi canadien, vous pouvez, sous invitation, vous faire enregistrer à Placement en ligne – volet international. L’employeur qui voudra vous recruter devra soumettre une demande de Certificat d’acceptation du Québec pour travail temporaire au ministère de l’immigration.

     2) Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET)

    Le travailleur qui veut immigrer au Canada à travers ce programme doit également présenter une offre d’emploi valide et suivre les procédures nécessaires pour l’autorisation de son séjour. Safe keeping Immigration vous facilite l’accès à une visibilité sur le marché de l’emploi et vous tient informé de l’évolution de votre dossier de demande d’emploi temporaire. Nous vous accompagnons également dans l’obtention des autorisations de travail temporaire nécessaires pour séjourner au Québec.

     

    Vous pouvez parrainer votre époux, votre conjoint de fait, votre partenaire conjugal ou votre enfant à charge.

         – Votre époux

                Votre époux peut être de n’importe quel sexe et doit : 

                 Etre légalement marié avec vous

                 Avoir au moins 18 ans

        – Votre conjoint de fait

                N’est pas légalement marié avec vous

                Peut être de n’importe quel sexe

                Est âgé d’au moins 18 ans

               Vit avec vous depuis au moins 12 mois consécutifs, ce qui signifie que vous vivez ensemble, en relation conjugale, de façon continue depuis un an, sans périodes prolongées de séparation (Toute période de séparation doit être de courte durée ou temporaire)

               Nous estimons qu’une union de fait prend fin si l’un ou l’autre des conjoints met fin à la relation. Vous devrez établir la preuve de votre union de fait.

          – Votre partenaire conjugal

                 N’est pas légalement marié avec vous et n’est pas votre conjoint de fait

                Peut être de n’importe quel sexe

                Vos connaissances linguistiques en français et en anglais

                Est âgé d’au moins 18 ans

                Est en relation avec vous depuis au moins un an

               Ne peut pas vivre avec vous ou vous épouser dans son pays de résidence pour des motifs importants relatifs à la loi et à l’immigration (Par exemple, son état matrimonial (p. ex. la personne est toujours mariée à quelqu’un d’autre dans un pays où le divorce est impossible); son orientation sexuelle (p. ex. vous êtes dans une relation avec une personne de même sexe et dans son pays, les relations homosexuelles ne sont pas acceptées ou le mariage entre personnes de même sexe est illégal); persécution (p. ex. vous êtes dans une relation avec une personne appartenant à un autre groupe religieux, ce qui n’est pas accepté, et elle pourrait être punie juridiquement ou socialement)).

    Vous devrez fournir une preuve de l’obstacle vous empêchant de cohabiter avec votre partenaire conjugal ou de l’épouser dans son pays (p. ex. une preuve du refus de séjours à long terme dans vos pays respectifs).

          Enfant à charge

              Les enfants sont admissibles à titre de personnes à charge s’ils satisfont aux deux exigences suivantes :

              – Ils n’ont pas d’époux ou de conjoint de fait;

              – Ils ont moins de 22 ans.

    Les enfants âgés de 22 ans ou plus sont admissibles à titre de personnes à charge s’ils satisfont aux deux exigences suivantes :

            – Ils ne peuvent pas subvenir à leurs besoins du fait de leur état physique ou mentales ne peuvent pas subvenir à leurs besoins du fait de leur état physique ou mental;

             – Ils n’ont pas cessé de dépendre du soutien financier de l’un ou l’autre de leurs parents depuis le moment où ils ont atteint l’âge de 22 ans;

    S’il est admissible à titre d’enfants à charge, vous pouvez parrainer votre propre enfant :

          – Si vous êtes un citoyen canadien, votre enfant peut également devenir citoyen canadien, même s’il est né à l’extérieur du Canada. Il est impossible de parrainer votre enfant aux fins de la résidence permanente s’il est déjà citoyen canadien. Vérifiez si votre enfant est déjà un citoyen canadien.

         – Si vous parrainez seulement votre enfant, sans parrainer votre époux, votre conjoint de fait ou votre partenaire conjugal, l’enfant est le demandeur principal lié à la demande. Vous devez prouver que l’autre parent ou le tuteur légal accepte que l’enfant immigre au Canada. Veuillez consulter la liste de vérification afin de connaître les éléments à fournir.

            – Vos connaissances linguistiques en français et en anglais, et celles de votre époux ou de votre conjoint, le cas échéant;

           – Si l’enfant que vous souhaitez parrainer a son propre enfant (votre petits-enfants), il faut inclure le petits-enfants à titre de personne à charge dans le cadre de la demande.

           – Si vous souhaitez parrainer un enfant adoptif ou membre de la famille devenu orphelin, veuillez suivre les instructions liées au parrainage d’un enfant adoptif ou d’un enfant orphelin.